Guide d’achat : acheter un malaxeur, ce qu’il faut savoir !

Bricoleurs du dimanche et professionnels du bâtiment ont tous deux besoins de malaxeurs pour leur travaux.

Mais un malaxeur qu’est-ce que c’est? C’est un outil qui vous permet de mélanger divers types de matières, plus ou moins visqueuses, c’est à dire plus ou moins liquides.

Exemples? Béton, peinture, enduit, mortier, et autre merveilles.

Si vous êtes là, c’est que vous cherchez à vous procurer pareille machine et que par conséquent vous vous posez la question: « quel modèle choisir? ».

Et bien, nous sommes ici pour vous aider à y répondre, aussi bien par ce guide d’achat que par les différents tests de la rédaction de certains modèles du marché.

Commençons par le commencement et essayons de simplifier les critères au maximum pour plus de lisibilité.

Pour choisir un malaxeur, il faut avant tout prendre en compte:

  • sa puissance
  • ses caractéristiques techniques
  • sa qualité de fabrication
  • son poids
  • voire…son prix!

Car en effet tout va dépendre de votre budget et de vos besoins.

Ainsi, le bricoleur occasionnel n’aura pas les mêmes critères d’achat qu’un maçon professionnel.

 

La puissance:

  • moins de 800 watts: il s’agira le plus souvent d’une perceuse/malaxeur. C’est donc un outil utile pour ceux qui ne se servent que très peu de la fonction malaxeur et ont néanmoins besoin d’une bonne perceuse. La puissance sera en effet insuffisante pour les produits trop visqueux et pour les trop grandes quantités. À ne conseiller qu’aux utilisateurs très très occasionnels.
  • 800 à 1200 watts: c’est déjà du solide. Avec des modèles à une voire deux poignées comme le Skil 1016 AA, testé ici, ce sont des malaxeurs qui conviennent déjà à la plus part des travaux. Il faudra quand même rester vigilant et prendre soin de ne pas faire trop forcer le moteur.
  • 1200 à 1600 watts: pour les gros travaux. Avec ce type de puissance, comme sur le Timbertech 1600, il est a priori possible de procéder à tous types de mélange. Le gros sac de béton ne devrait pas lui faire peur. Tout dépendra de la qualité de fabrication et par conséquent de la marque que vous allez acheter.
  • au delà de 1600 watts: pour les pros…ou ceux qui ont vraiment de grands projets. À ce niveau de puissance, les prix sont élevés, la qualité de fabrication et la longévité aussi. On ne conseille vraiment qu’aux personnes passionnées.

Je m’arrête ici au modèle 1800 watts car les modèles plus puissants sont en général des modèles à cuve, destinées uniquement aux très (très) gros chantiers et aux professionnels du bâtiment.

Deux critères supplémentaires sont à prendre en compte:

  • la capacité maximum de mélange, ou combien de litre de liquide l’outil peut malaxer
  • le nombre de tour par minute

Voir les meilleures ventes

Qualité de fabrication:

La qualité de fabrication est à mon sens l’un des éléments les plus importants lors d’un achat, quel qu’il soit. Ainsi, elle influera sur:

  • la facilité d’utilisation
  • l’ergonomie (plastiques bien finis, poignées bi-matière)
  • la longévité ( et par conséquent l’obsolescence)
  • mais aussi et et malheureusement le prix

Car si on monte en qualité, on monte souvent en gamme, et donc en prix! La question reste si cela vaut le coup ou non. C’est ce que nous tentons de montrer dans nos fiches produits!

Plusieurs critères sont à prendre en compte. Par exemple, la qualité des plastiques est souvent un bon indicateur.

On notera aussi les différents éléments mouvants comme les différents boutons, gâchettes et sélecteur de vitesses.

Bien sûr la qualité du moteur est difficilement vérifiable mais il sera aisé de voir si la tige qui sert à mélanger est construite avec du métal de qualité, qui ne vous lâchera pas après seulement quelques usages…

Le poids:

Le poids peut également être décisif dans le choix d’un modèle ou d’un autre.

Généralement, plus le modèle est solide, de bonne facture et donc haut de gamme, plus il aura tendance à être lourd.

Ainsi le Bosch 1800 pèse presque dix kilos tandis que le Skil 1200 ne pèse que 3 kilos, même si ce dernier est l’exception qui confirme la règle puisqu’il reste très performant.

Néanmoins, pour les petits gabarits, il faudra peut être réfléchir en amont pour ne pas se retrouver avec un outil que l’on ne peut pas manipuler.

Le prix

Même si le prix n’est pas tout, il indique en général dans quel niveau de gamme l’on se trouve.

Les prix des modèles oscillent grosso modo entre une soixantaine d’euros à plus de 500 euros.

Aidez-vous de nos tests pour savoir quel est le meilleur rapport/prix en fonction de vos besoins et vos finances.

Les types de malaxeurs:

Il y a quatre grandes catégories de malaxeurs:

  • les perceuses/malaxeurs: on ajoute simplement une mèche adaptée au mélange sur une perceuse classique. Convient aux petits travaux occasionnels.
  • les perceuses mono-hélice. Disponibles dans de nombreuses puissances, avec une ou deux poignées. La puissance est concentrée sur un axe. Beaucoup de couple.
  • Les modèles double-hélice. La puissance est divisée en deux points et permet donc une meilleure répartition du couple. Ce genre de modèle s’use par conséquent moins vite au niveau du moteur.
  • Les modèles à cuve. Pour les gros travaux. En général réservés aux professionnels.

En Bref:

Avant toute chose. Connaissez vos besoins. Quelle quantité allez-vous mélanger? Quel type de produit? Quelle est sa viscosité? Êtes-vous un professionnel ou un bricoleur occasionnel? Quel est votre gabarit?

Ce sont toutes des questions importantes lors d’un achat.

Elles vous permettront ensuite de vous diriger vers tel ou tel produit, qui répondra au mieux à vos caractéristiques.

Ensuite viendront s’ajouter les critères d’achat que sont le prix, la marque, le type…

Enfin, sachez aussi qu’il est toujours très important de comparer les prix sur plusieurs sites : il y a parfois de grosses différences de tarif.

Il est également important de jeter un œil aux avis des utilisateurs qui sont de véritables mines d’or, pleines de conseils et d’informations.

Bon mélange!

Voir les meilleures ventes